X
Enseignement Wallonie-Bruxelles
CEFA - Enseignement en Alternance Laeken
Ecole en ligne ARRG Laeken
Schola ULB - ARRG Laeken
Erasmus ARRG Laeken
Collectif citoyen ARRG Laeken

Enseignement en alternance – CEFA

Qui peut en bénéficier ?

Les élèves soumis à l’obligation scolaire (de 15 à 18 ans) et les adultes (jusque 25 ans).

L’obligation scolaire à temps plein court jusque l’âge de 15 ans. Au-delà, l’obligation scolaire est à temps partiel, l’élève a alors la possibilité de suivre l’enseignement en alternance :

  • les élèves âgés de 15 ans doivent avoir suivi 2 années complètes de l’enseignement secondaire ;
  • dès l’âge de 16 ans, le jeune peut s’inscrire dans l’enseignement en alternance quel que soit son parcours scolaire. Le C.E.B. n’est pas indispensable ;
  • à partir de 18 ans jusqu’à 20 ans, un contrat de travail à temps partiel avec une entreprise ou une convention d’insertion socioprofessionnelle doit être signé ;
  • à partir de 21 ans jusqu’à moins de 25 ans pour autant que le jeune soit inscrit dans un CEFA avant le 1er octobre de l’année de ses 21 ans et qu’il ait signé un contrat de travail avec une entreprise.

L’élève est encadré par l’équipe éducative de l’école (professeurs, éducateurs, etc.) et par un tuteur de formation en entreprise. Le centre PMS - ou tout autre intervenant externe (SAI, SAC, association de jeunesse, etc.) - coopère dans le but de fournir au jeune une formation adaptée à ses compétences et à ses souhaits.

Durant toute la durée du contrat ou de la convention, le jeune percevra de son employeur une indemnité de formation variable en fonction de l’âge, de l’ancienneté dans la formation et du type de contrat choisi.

Au terme de la formation, différentes attestations ou certifications peuvent être délivrées. Celles-ci dépendent du projet, de l’investissement de l’élève dans sa formation et du choix effectué lors de son inscription :

  • suivre une formation en alternance lui permettant d’acquérir les mêmes compétences que dans l’enseignement de plein exercice (formation dite « article 49 ») ;
  • ou suivre une formation en alternance moins axée sur les cours généraux (formation dite en « urgence » ou en « article 45 »).

Il peut s’agir :

  • d’une attestation de fréquentation régulière ;
  • d’une attestation de réinsertion ;
  • d’une attestation de compétences professionnelles (ACP) ;
  • d’un certificat de qualification spécifique de l’enseignement en alternance (CQ spécifique) ;
  • du certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré (CES2D) ;
  • du certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) ;
  • du certificat de qualification de 6ème année (CQ6) ;
  • du certificat de qualification de 7ème année (CQ7) ;
  • du certificat d’enseignement de 6ème professionnelle (CE6P).